Image default
Mode Féminine

La Mode Éthique : Une nouvelle manière de faire du shopping

La mode éthique : Une industrie textile responsable et solidaire

La responsabilité sociale et écologique est l’enjeu du siècle qui touche tous les domaines d’activité : BTP, industrie, artisanat, transport, restauration etc. Longtemps resté en marge de cette prise de conscience, le secteur de la mode est aussi rentré dans la danse à travers le concept de la mode éthique. L’enjeu ici est d’autant plus crucial que la mode est la seconde industrie la plus polluante de la planète. Comment la mode éco-responsable réussit-elle à changer la donne ?

La mode éthique : une réponse aux exigences écologiques des consommateurs

La mode dite « éthique » ou mode durable est un concept de l’industrie vestimentaire qui se caractérise par la prise en compte des préoccupations sociales et environnementales dans les processus de fabrication et de commercialisation. Inspiré du commerce équitable, ce concept s’intéresse aussi bien à l’impact du secteur sur l’environnement que l’amélioration des conditions de travail dans les unités de production. La mode durable s’assimile à la slow fashion qui prône le respect des personnes, des animaux et de l’environnement dans la chaîne de production des produits de mode. Elle s’appuie sur l’artisanat et les matériaux écologiques pour promouvoir une consommation plus éthique et durable.

Ainsi, la mode durable s’oppose à la fast fashion dont la politique commerciale est basée sur le renouvellement effréné de la production à intervalles réduits. La production à bas coûts qui soutient cette politique est souvent à l’origine de désastres sociaux, sanitaires et écologiques. Il ne faut également pas confondre la mode durable au greenwashing qui se limite à l’ostentation d’une image éco-responsable trompeuse, sans la mise en œuvre d’actions concrètes visant à préserver l’environnement.

La mode éco-responsable à la conquête du monde

Née depuis le début des années 1990, la mode éco-responsable a connu une véritable consécration en 2018 avec la Charte de l’industrie de la mode pour l’action climatique, signée par 48 marques éthiques et grands groupes sous l’égide des Nations unies. Ainsi de plus en plus de créateurs de mode s’engagent dans une démarche éco-responsable. Même s’ils traînent encore les pas, les grandes marques de fast fashion tels que H&M, Zara ou Primark entrent timidement dans la danse avec des mesures telles que l’utilisation de matières biologiques, le recyclage des vêtements et des matériaux ou la commercialisation de collections spéciales éthiques.

Mais c’est surtout de jeunes labels éthiques et marques éthiques telles que Veja, Botter ou encore Kuichi qui se positionnent comme les porte-flambeaux de la mode durable en optant pour des lignes directrices éco-responsable, notamment le recyclage des matières premières ou l’utilisation de matières écologiques telles que la fibre de bambou, le chanvre, le coton issu de l’agriculture biologique, le cuir de liège et autres fibres d’origine végétale. Les grands créateurs et marques de luxe affichent aussi un intérêt réel pour la mode durable, mais font plus dans le greenwashing qu’une véritable responsabilité environnementale.

Comment consommer éthique ?

Il existe de plus en plus de marques éthiques, toutes plus stylées les unes que les autres. L’on peut soit acheter directement sur les sites de ces marques, soit se rendre dans une boutique éthique physique, soit acheter en ligne. Certains sites comme Modames (www.modames.com) sont spécialisés en mode éthique et proposent une box vêtement femme contenant 3 à 5 tenues sélectionnées par un styliste selon les goûts, et les tailles. Un e-shop en achat direct contenant une quinzaine de marques triées sur le volet permet aussi de choisir directement ses vêtements éthiques. ​

Pourquoi s’engager avec la mode éthique ?

La mode durable, la slow fashion de manière plus générale, est une conséquence de la prise de conscience généralisée de la nocivité de certaines activités humaines sur l’environnement. Adopter les vêtements éco responsables, c’est donc contribuer à cette lutte multi-facette qui couvre, entre autres :

• La protection de la biodiversité contre l’utilisation des pesticides, l’abattage des animaux, la pollution liée au transport et à l’industrie.
• La préservation de la santé des personnes contre les substances chimiques et le contact avec les matières synthétiques.
• L’amélioration des conditions de travail dans les unités de production et la création d’emplois locaux.
• La lutte contre la surproduction et la surconsommation
• La recherche de la qualité et de la durabilité, les matières naturelles étant reconnues de meilleure qualité.

Aujourd’hui, il existe plusieurs labels éthiques qui certifient le respect de l’environnement et des hommes dans l’industrie textile. Vous l’aurez compris, la révolution éthique est en marche, il suffit juste de sauter le pas.

Autres articles

Mode féminine : les robes tendances pour la saison printemps-été 2021

administrateur

Booster une tenue avec un simple foulard

Journal

Acheter un maillot de bain de qualité avec Livia

Journal

La gaine amincissante, l’atout beauté en toute discrétion

administrateur

Comment bien choisir son soutien-gorge selon sa morphologie ?

Emmanuel