Image default
Bien-être

Ongles : comment choisir un vernis naturel (3-free au 8-free)

Rate this post

BEAUTE, Maquillage

Du vernis naturel c’est possible ?

Nous sommes très exigeants envers nos vernis à ongles : facilité d’application, brillance, résistances aux rayures, séchage rapide, odeur, conservation.

En fait, l’offre est très large : le nuancier de couleur est infini, les propriétés (durcissant, pousse…) multiples et le coût relativement bas. Mais à quel prix pour la santé et l’environnement ?

Alors, pouvoir continuer à se peindre les ongles sans compromis entre la santé, l’environnement et la qualité c’est possible ? C’est le pari de certaines marques qui ont enfin commencé à proposer du vernis naturel. Mais au fait, pourquoi choisir une alternative naturelle au vernis à ongles ? 

Décryptage composition: vernis à ongle

Attention, je ne suis pas chimiste. J’ai fait des recherches.

Un vernis doit contenir :

  • agent filmogène (film imperméable)
  • résines (durcissant)
  • plastifiants
  • solvants (pour une composition liquide)
  • pigments (coloration)
  • agent rhéologique (le vernis sèche dès qu’il n’est plus en mouvement)

Pourquoi éviter les vernis à ongles chimiques ?

J’ai préparé un tableau récapitulatif des ingrédients posant problème. N’hésitez pas à l’enregistrer et à le partager 🙂

D’après mes recherches, il faut absolument éviter le contact des vernis à ongles chimiques avec la peau, surtout si elle est blessée, pour diminuer l’exposition aux produits nocifs.

Du nocif au vernis naturel ?

Les marques proposent des vernis « sans »… sans les composants épinglés comme dangereux. Nous trouvons enfin une alternative beauté conventionnelle. Ils sont plus communément appelés les vernis « free ». Va-t-on vers du vernis naturel ? Du vernis bio ? Pas tout à fait. On paye pour du « moins pire ». Et c’est déjà pas mal vu la liste d’effets néfastes des ingrédients…

La mode est maintenant aux 3-free, 5-free, 7-free et 8-free…. C’est à dire, aux vernis formulés « sans » les ingrédients nocifs cités plus haut dans la composition.

  • « 3 free » : pas de toluène, dibutyl phtalate (DBT) ni formaldéhyde
  • « 4 free »  pas de toluène, dibutyl phtalate (DBT), formaldéhyde ni camphre
  • « 5 free » pas de toluène, dibutyl phtalate (DBT), formaldéhyde, camphre ni xylène
  • « 6 free » pas de toluène, dibutyl phtalate (DBT), formaldéhyde, camphre, xylène ni résine de formaldehyde
  • « 7 free » pas de toluène, dibutyl phthalate (DBT), formaldehyde,camphre, xylène, résine de formaldehyde, ni paraben
  • « 8 free » pas de toluène, dibutyl phthalate (DBT), formaldehyde,camphre, xylène, résine de formaldehyde, paraben, ni traces de colophane.

Vernis « sans » et vernis naturel : attention au vide

Bref, ce n’est pas parce qu’une marque est 4-free ou 8-free qu’elle est parfaite en terme de composition. Désolée, il y a toujours un « mais », je sais …D’abord un vernis ne sera pas bio. Ensuite, des ingrédients dangereux peuvent être remplacés…. par d’autres ingrédients très limites mais moins connus.

L »étude par UFC que choisir sur l’analyse de 16 vernis à ongles rappelle à l’ordre les marques Avril et Kure Bazaar pour la présence d’un perturbateur endocrinien (Benzophenone-1) par exemple.

J’espère que cet article vous aura plu et vous sera utile. N’hésitez pas à me recommander des vernis sympas en commentaire.

Autres articles

J’ai testé : Twist Secret Babyliss

Irene

Comment se maquiller avec les pigments mac ?

Irene

Coup de coeur Baume bienfaisant Les Simples Sauvages : français, naturel & bio

Irene

Mon avis sur la NUOO BOX

Irene

« J’aime Mes Dents » : brosse à dents 100 % éco sur abonnement

Irene

Sebio : ma commande sur le site écologique Belge

Irene