Image default
Bien-être

Cosmétique vegan : c’est quoi ?

Rate this post

A l’heure où les consommateurs ont pris conscience de l’importance de se renseigner sur les pratiques des marques, la protection des animaux entre (enfin) en compte. Avez-vous déjà entendu parler de la cosmétique vegan bio ? Pour beaucoup, les simples mots « cosmétique vegan français » suffisent à passer à l’achat ! Et si on faisait le point sur ces termes ? Je vous propose donc un article  » cosmétique vegan : définition  » en somme !

Petite traduction :

Cruelty-free : sans cruauté en anglais. Cela signifie que la marque assure ne faire aucun test sur les animaux.

Pour l’occasion, je vous présente mon chaton, Maïa. Rien n’est testé sur elle, sauf ses croquettes 🙂

Définition vegan

Être vegan signifie refuser de consommer des produits issus des animaux. En résumé, pas de :

  • Viande
  • Poisson
  • Gélatine
  • Oeufs
  • Produits laitiers
  • Mollusques
  • Crustacés
  • Miel (très utilisé en cosmétique)

Ce mode de vie est très engagé et milite également contre l’exploitation des animaux (vivants ou morts) :

  • Loisirs (cirques, zoo et même chiens policiers)
  • Exploitation (fourrure, laine, soie, cire d’abeille, cuir)
  • Tests sur les animaux (pharmacie et cosmétique)

Cet acte militant refuse donc toute consommation et exploitation animale au quotidien. Bye bye le sac en cuir : dilemme pour certaines, évidence pour d’autres ! Vous êtes dans quel camp ?

Vegan et cruelty-free : quelle différence ?

Soyez attentifs, les notions de « produit vegan » et de « produit cruelty-free » sont distinctes. Il existe bon nombre de produits cruelty-free, c’est-à-dire, non testés sur les animaux. Cela est très bien. Pour aller plus loin, les produits vegan, assurent qu’en plus de ne pas avoir été testés sur des animaux, les produits ne contiennent aucun ingrédient d’origine animale non plus (comme le miel, la cire d’abeille, la graisse animale, le lait…).

C’est une démarche fastidieuse où chacun est libre de choisir son degré d’engagement bien-sûr, mais je voulais vous donner les infos tout de même. Personnellement, j’utilise des produits bio à la cire d’abeilles ou au miel, ils ne sont donc pas vegan.

Les labels vegan en cosmétique

Il devient complexe de s’en sortir parmi tous les labels existants, vous ne trouvez pas ? Alors que je vous rappelais la distinction entre bio et naturel, les dimensions vegan et cruelty-free sont désormais à prendre en compte.

Quelques questions éthiques se posent

  • Certain labels ne garantissent qu’une seule référence à la fois. Elles attestent donc qu’un seul produit est sûr, mais ce n’est pas le cas de toute la marque, ni de toute la gamme. Cela est très controversé puisque c’est vecteur d’erreurs pour le consommateur. Pas le choix, il faut vérifier au cas par cas, pour chaque produit d’une marque si le label n’apporte pas de vérification. Quelle plaie ! C’est le cas de la marque Le petit Olivier : certains produits ont le label One voice, mais ce n’est pas le cas de tous leurs produits pour autant.
  • D’autre part, si une marque commercialise ses produits en Chine, cela pose problème puisque les autorités Chinoises exigent les tests sur les animaux. (C’est en train de changer, mais méfiance). C’est le cas de la marque Léa Nature : si vous achetez Léa Nature en Europe, ce n’est pas testé sur les animaux. Mais il faut savoir que vous participez au développement d’une marque qui a « vendu son âme au diable » pour accéder au marché Chinois. A vous de voir si vous acceptez qu’une marque puisse retourner sa veste comme cela.
  • Enfin, certaines marques ne testent pas sur les animaux, mais appartiennent à des groupes qui acceptent les tests sur les animaux. C’est le cas de Melvita qui ne fait pas de tests animaux mais qui a été racheté par le groupe L’Occitane, acceptant les tests sur les animaux.

Faire confiance à quels  labels ?

Bien que chaque marque soit responsable de ses pratiques et peut être plus ou moins pointilleuse sur son cahier des charges, des associations de protection animale ont créé des chartes universelles pour assurer au consommateur qu’un produit corresponde véritablement à des critères d’exigence précis et stables !

Vous voulez mon point de vue là dessus ? Les labels fiables nous servent de guide.

  • Vous avez une réelle prise de conscience concernant l’exploitation et les tests sur les animaux et vous ne voulez que du 100% vegan : achetez les labels vegan. Contactez les marques quand vous avez un doute.
  • Vous voulez éviter et boycotter les tests sur les animaux mais vous concevez qu’on utilise le lait ou le miel pour leurs propriétés en cosmétiques : achetez les labels cruelty-free. C’est mon cas, par exemple.

Je sais que tout cela à l’air très complexe mais je vous assure qu’il existe plein de marques montantes qui sont très éthiques et qui ne demandent qu’à être testées. Voir mes revues sur oOlution (crèmes visage) ou Lamazuna (cosmétique solide).

Je vous prépare un article sur les différents label cruelty-free et/ou vegan très vite.

Bio et vegan ?

Si, comme moi, vous avez fait le choix du bio pour vos cosmétiques, c’est un bon indicateur car la cosmétique biologique interdit les tests sur les animaux. La plupart du temps, elle est donc cruelty-free (car on peut tout à fait acheter un produit bio au miel) et parfois elle est même vegan. 

Par contre, les organismes qui délivrent les labels bio n’ont pas de visibilité sur le devenir des produits. C’est pour cette raison qu’un produit au label bio en Europe (non testé sur les animaux), sera obligatoirement testé sur les animaux si il est vendu en Chine et conservera malgré tout le label bio.

Autres articles

Lanaika : ma sélection naturelle & avis sur ce concept store beauté

Irene

Revue & Avis : Rouges à lèvres Matte lipstick ElsaMakeup

Irene

Revue Eau Thermale Jonzac : Masque Chrono Détox

Irene

Comment prendre soin de sa peau en 3 étapes simples : Le site beauté

Irene

Hydratation et nutrition : de quoi nos cheveux ont-il besoin ?

Irene

Une belle peau en 3 jours : Le site beauté

Irene