Image default
Chaussures

Comment bien porter une paire de sneakers ?

Elément déterminant du vestiaire masculin, vos chaussures terminent élégamment (ou non) votre tenue, accentuant les points forts (ou faibles) de votre silhouette. Dans cet article, nous verrons en premier lieu comment bien choisir une paire de sneakers, et ensuite comment la mettre en valeur. Le tout avec des exemples concrets et imagés des models de sneakers les plus intéressants du marché.

Premier élément, privilégiez les semelles cousues, type Stan Smith, plutôt que des semelles collées, qui à l’usage seront beaucoup moins résistantes. Mieux encore, choisissez une paire avec une semelle « à l’italienne », c’est-à-dire une forme reprise par tous les créateurs haut de gamme, type Lanvin, Common projects, Neil Barrett.

Ce type de montage est quasi increvable, et vous garantit de pouvoir porter vos sneakers pendant plusieurs années, leur donnant ainsi l’occasion de se patiner joliment.

Un modèle fait cependant exception, et pourrait avoir sa place dans la garde-robe de tout homme, il s’agit de la German army trainer, paire de chaussure d’entrainement des soldats allemands dans les années 70.

Reprise par de nombreux designers (Dior Homme, Martin Margiela, Adidas), cette paire séduit par sa versatilité, et par son faible coût. En effet il est possible de la trouver dans la plupart des friperies parisiennes, pour une trentaine d’euros. Amis provinciaux, elle est également disponible sur internet, via un site situé en Allemagne.

Sneakers addict : deux écoles

Il est intéressant d’observer que chez les fans de sneakers, deux écoles s’opposent et se complètent ; d’un côté les réfractaires aux sneakers dites « de luxe », qui ne jureront que par les classiques du genre : Stan Smith, Nike Dunk, Vans Authentic. Ils cultivent un côté nostalgique, et portent un modèle pour son histoire et les valeurs qu’il représente ; la rue pour les Stan Smith, le skate pour Vans, le basket pour les Dunk. Certains portent le même modèle depuis 10 ans, et ne jurent que par celui-ci.

L’avantage que présente ce type de sneakers est tout d’abord leur coût, souvent compris entre 50 et 100€, elles sont relativement peu onéreuses, surtout en vue de leur durée de vie. En effet, pour une paire de Stan Smith ou de Vans, il faut compter deux ans de port régulier pour arriver en fin de vie. De plus, elles sont souvent d’un confort optimal, et sont assez passe partout.

De l’autre côté, on retrouve les adeptes des sneakers plus travaillée, souvent réalisée par des créateurs reconnus. En tête de gondole on peut signaler Lanvin, Common projects, Raf Simons ou encore Rick Owens. Ces chaussures partagent toutes une semelle caractéristique, dite « italienne », qui se distingue par le fait qu’elle taille grand, veillez donc à choisir une taille plus petite qu’à l’habitude, si vous souhaitez faire l’acquisition d’une paire de créateur.

Etant donné le prix de ces sneakers, et la difficulté qu’on peut parfois rencontrer à les intégrer dans une tenue, il n’est pas rare de pouvoir les acquérir à des prix défiant toute concurrence, avec un rabais de 40 ou 50% par rapport au prix retail. Attention toutefois à ne pas acheter une paire de Lanvin uniquement parce qu’elle est soldée, d’une part parce qu’il n’est pas dit que vous en ferez bonne usage, et d’autre part parce que chez Lanvin les plus beaux modèles sont souvent sold out peu de temps après leur sortie, et ne sont donc pas soldés.

Par contre chez d’autres créateurs, plus confidentiel, il est possible de réaliser de bonnes affaires, je pense par exemple à Kris Van Assche, Raf Simons, ou Martin Margiela. Pensez à jeter un coup d’œil chez les revendeurs de marques haut de gamme, comme Ssense, Oki-ni, ou Tresbienshop.

Pour finir, quelques conseils à suivre lorsqu’on enfile ses sneakers, tout d’abord fuyez les marques ostentatoires type Diesel ou Bikkembergs, sous peine d’avoir autant de style qu’un allemand en claquette-chaussette à la plage. Ensuite, privilégiez d’abord des design simple et passe partout, qui s’accorderont facilement avec le reste de votre garde-robe, avant de tenter ensuite d’intéger des modèles plus connotés (high, mélange de matière…) Enfin, n’achetez jamais une paire de sneakers dans laquelle vous n’êtes pas à l’aise, il est tout sauf élégant d’avoir mal aux pieds !

Autres articles

Choisir des chaussures Muratti pour la qualité

Journal

Choisir des chaussures de grande taille pour les femmes

Journal

Imperméabilisez vos chaussures avec une bougie (VIDÉO)

administrateur